Sheryl Sandberg : En avant toutes ! Les femmes, le travail et le pouvoir

en avant toutes sheryl sandbergEn France, quand un homme gagne 1 euro, une femme gagne 84 centimes. C’est bon, tout le monde est dans l’ambiance?

 

Sheryl Sandberg, actuellement haut placée chez Facebook est passée par quelques petites entreprises. Comme par exemple Google ou le département du Trésor des Etats-Unis. Elle est considérée comme l’une des dix femmes les plus puissantes du monde par le magazine Forbes (juste après Michelle Obama) et comme l’une des personnes les plus puissantes dans le secteur informatique. Elle est par ailleurs mère de deux jeunes enfants et a une vie de couple épanouie avec le CEO de SurveyMonkey.

Alors forcément, quand une personne comme Sheryl (oui, je l’appelle par son prénom, j’ai décidé que c’était ma copine) décide d’écrire un livre intitulé En avant toutes, les femmes, le travail et le pouvoir et que ce livre est chaudement recommandé par le New Yorker, le New York Times et Condoleezza Rice (ancienne secrétaire d’état), forcément, moi qui suis en pleine période de remise en question sur ma relation au travail, je le prends.

J’avoue, j’ai eu peur de tomber sur un livre moralisateur. Ou pires, de conseils type « comment conjuguer vie familiale et travail ». Mais pas du tout(enfin si, un peu. elle parle de l’importance de trouver un partenaire qui nous soutienne). Si Sheryl partage des données quelques peu déprimantes, ce n’est pas pour étaler son savoir, mais pour nous faire prendre conscience des choses. Le reste est basé sur son expérience dans diverses entreprises, ce qu’elle a pu observer sur ses collaboratrices, les histoires de ses amies, ou encore la réaction des étudiantes aux nombreuses conférences qu’elle donne.

Le mélange de tout ceci donne 11 chapitres thématiques (et une préface de Christine Lagarde, pas en tant qu’ancienne ministre, mais en tant que 5eme femme la plus puissante selon Forbes), composés comme une réflexion sur la femme au travail. J’avoue avoir été surprise en me rendant compte que le principal obstacle à la réussite n’est pas la société, mais bien les femmes elles-mêmes, ou plutôt le comportement qu’on leur a fait intégrer comme étant le leur. Bien entendu, les thèmes de la maternité et de la vision de la femme dans les pays riches sont également abordés.

Sans être un guide de développement personnel (Sheryl ne se considérant jamais comme un coach), ou un pamphlet féministe, En avant toutes m’a vraiment permis de réaliser que je me plaçais mes propres barrières. Et surtout, que ces barrières étaient possibles à briser. Ce livre n’a certes pas révolutionné ma vie, mais je pense que sa lecture devrait être conseillée à toute femme se posant des questions sur sa capacité à faire de grandes choses.

En bref, GIRLS POWER!!!!

Faites passer le message !

3 Comments on Sheryl Sandberg : En avant toutes ! Les femmes, le travail et le pouvoir

  1. Manon
    5 septembre 2017 at 13 h 57 min (3 mois ago)

    Merci pour cette découverte, ton article me donne envie d’en lire plus du coup j’ajoute ce livre à ma wishlist !

    Répondre
    • Marion
      5 septembre 2017 at 21 h 39 min (3 mois ago)

      Tu peux foncer dessus les yeux fermés, ce livre est génial et loin d’etre moralisateur (ce qui est souvent le cas chez certains du genre)

      Répondre

1Pingbacks & Trackbacks on Sheryl Sandberg : En avant toutes ! Les femmes, le travail et le pouvoir

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






%d blogueurs aiment cette page :