Vie de freelance

Freelance : ce que je ferai différemment cette année

Cette année, au moment de fixer mes objectifs, je me suis rendue compte qu’il y’avait un point particulier sur lequel je souhaitai travailler : mon activité de freelance. Comme je vous le disais dans cet article, 2018 est l’année où j’ai vraiment réussi à vivre de mon activité indépendante. Et pourtant, je ne suis pas pleinement alignée avec la direction que mon travail a pris. Je ne compte bien entendu pas repartir de zéro, je souhaite juste remettre mon activité sur le chemin le plus en accord avec moi même.

freelance nouvelle année résolutions

Alors voici ce que cette année je vais faire différemment dans mon activité de freelance :

  • J’affirmerai plus mon identité. J’ai beaucoup trop essayé de lisser toutes mes bizarreries pour avoir l’air de la « consultante parfaite » (mais si, tu sais, celle qu’on voit partout dans le milieu « entrepreneuriat féminin »). Cela rejoint un peu ce que je veux pour le blog en 2019. J’ai envie d’être pleinement moi, au risque de déplaire à certains.
  • Je vais viser plus haut. Surtout financièrement. En 2018, je voulais juste survivre. Visiblement l’univers m’a entendue puisque j’ai pu gagner de l’argent pour survivre. Cette année, je veux vraiment gagner de l’argent de mon freelance et ne pas avoir peur de négocier des contrats avec des sommes qui font peur. J’en ai marre de rager dans mon coin en voyant des gens que je trouve incompétents récupérer les gros contrats. Il faut que j’arrête de me comporter comme la petite fille qui attend qu’on remarque son bon travail et que je me lance. Cette année, je joue dans la cour des grands.
  • Je ferai passer mon entreprise avant tout. J’ai eu beaucoup trop tendance à faire passer le développement de mon activité après le travail pour mes clients. Résultat ? Je n’ai aucune manière de mettre en avant le travail que je fais auprès de mes clients et tout se joue au bouche à oreilles pour moi. Je n’ai pas non plus écris sur mon blog pro depuis juillet et ma newsletter de conseils pour développer son business est à l’abandon (petit conseil : inscrivez-vous vite à ma newsletter, le premier article part mercredi et est plein de bons plans pour développer votre business)
  • Je vais également placer l’échange au coeur de mon business. J’ai longtemps considéré le web comme une grande jungle qui me rappelait les événements de networking que je déteste tellement. Cette année je noue des relations de qualité avec les gens. Je n’ai plus envie de suivre des tonnes de personnes qui ne répondent jamais aux messages et se fichent totalement de ce que je fais. Si je veux une vraie conversation, il faut aussi que j’accepte de dégager les gens qui ne me considèrent pas. Et ça a déjà commencé sur instagram puisque j’ai pris le temps de supprimer les comptes de gens qui n’interagissaient jamais. Je préfère suivre ceux avec qui je peux vraiment avoir un échange. J’ai encore des points à améliorer sur ma gestion des emails et des commentaires que je reçois et qui passent facilement à la trappe.
  • Je vais produire plus de contenu pour les petites entreprises. Je pense que cela ne surprendra personne si je dis que les grosses entreprises payent beaucoup plus que les petites. Je me suis donc naturellement tournée vers elles lorsque j’ai souhaité gagner de l’argent. Et pourtant, je vous une véritable passion pour ces petites entreprises qui font des produits ou services géniaux mais n’arrivent pas à se marketer suffisamment pour se démarquer. Je suis donc en train de prévoir du contenu gratuit pour elles et de remanier mes offres afin qu’elles soient abordables financièrement. C’est un gros remaniement puisque ça implique obligatoirement de diminuer l’activité qui me rapporte le plus d’argent pour m’orienter vers une qui peut me mettre en équilibre précaire pour un moment. Mais c’est le choix le plus sensé pour moi.

Bien entendu, je ne vais pas pouvoir mettre tout ceci en marche en même temps. J’ai donc choisi de consacrer janvier à la création de contenu pour prendre de l’avance, février à la commercialisation d’offres pour petites entreprises et mars au remaniement de ma marque. Pour le reste, je vais commencer doucement à implanter certaines actions dans mon quotidien de freelance et je verrai la place et l’importance qu’elles prendront au fur et à mesure.

Et toi, qu’est ce que tu ferai différemment dans ton travail ?

Faites passer le message !

«

»

3 COMMENTS

  • Moi j’en suis encore au moment où je dois trouver ma ligne directrice, trouver ma stratégie et trouver comment survivre… Ce matin je n’ai pas réussi à me lever pour aller à mon travail salarié, ça ne va pas aller en s’arrangeant, donc il va falloir que je trouve vite …
    Félicitations d’avoir franchi le pallier qui te permet d’en vivre !

    • Marion
      AUTHOR

      En effet, si tu n’arrives plus à te lever pour aller au travail c’est qu’il est peut être temps d’envisager autre chose. Le plus dur c’est de passer le cap terrifiant du changement. Une fois que c’est fait, tu n’as plus qu’un seul choix : avancer.

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pingback: Ce que j'aurai voulu qu'on me dise avant de devenir entrepreneure - Looking for happiness on 7 janvier 2019