ambition féminine
Développement perso Livres Vie de freelance

Doit-on affirmer son ambition ?

Ces derniers temps, j’ai beaucoup travaillé sur moi, j’ai enfin osé arrêter de me limiter à ce que je pensais accepté par la société et j’ai décidé de me fixer des objectifs à hauteur de ce que je pense pouvoir faire. Mais lorsque j’ai parlé de mes ambitions, notamment financières, les gens qui m’encourageaient auparavant se sont soudain mis à réagir de manière totalement différente. Pour eux, cela ne me « ressemblait pas » d’affirmer ce que j’avais toujours voulu. Et pourtant, mes homologues masculins affichent très clairement des tarifs, et des ambitions, bien plus élevés que moi. Je me suis donc demandé pourquoi afficher mon ambition était perçu de manière si négative, et si d’autres femmes rencontraient le même problème.

Longtemps réputée comme tabou, l’ambition féminine est, selon les médias actuels, une tendance qui émerge. Les françaises serait même les plus ambitieuses au monde. C’est bien mignon. Mais dans la réalité, est-ce que c’est vraiment le cas ?

L’ambition, qu’est-ce que c’est ?

Par définition du dictionnaire, l’ambition est un  » désir ardent de gloire, de réussite sociale ». En somme, rien qui ne fasse vraiment rêver.

Dans la vraie vie, l’ambition peut-être définie par une envie d’atteindre des objectifs assez hauts, et la motivation d’y arriver en utilisant tous les moyens qu’on juge nécessaires.

Si l’ambition est souvent appréciée de la part des hommes, elle fait en revanche passer les femmes pour des personnes « carriéristes », « prêtes à tout » ou encore « castratrices ».

Pourquoi l’ambition féminine dérange ?

Comme le dis Tara Mohr dans son livre Playing big, lorsque nous sommes éduquées en tant que petite fille, nous avons plus de chances d’entendre des petites phrases telles que : « sois sage », « ne te fais pas remarquer », « attention, tu vas te faire mal si tu fais n’importe quoi » ou encore « celle-ci, c’est un véritable garçon manqué, elle court partout ». Le résultat ? Nous intégrons ces phrases et une fois adultes, nous les gardons en tête.

Les femmes ont tendance à toujours restées positionnées comme de gentilles petites filles qui attendent sans cesse l’approbation des autres our avancer. Et nous n’osons pas être ambitieuses et jouer gros.

Si cette théorie vous intéresse, j’ai réalisé une vidéo sur le livre de Tara Mohr dans lequel je détaille ce qui, selon elle, peut nous aider à sortir de ce rôle de gentille petite fille.

 

                         

De mon côté, je pense qu’il commence à être vital que nous osions enfin affirmer haut et fort nos ambitions. Plus nous serons nombreuses à vouloir jouer gros, moins nous serons perçues comme des anomalies. Et plus les générations suivantes auront de role modèles qui les pousseront à elles aussi viser haut.

Et toi, est-ce que tu affirmes ton ambition ?

 

Faites passer le message !

«

»

3 COMMENTS

  • Shana

    Moi je suis pleine d’ambitions et je le revendique. Je suis une personne très ambitieuse qui essaie toujours au bout de ses objectifs fixés.

    • Marion
      AUTHOR

      C’est super ça ! Je pense qu’il faut vraiment arriver à être ambitieuse !

  • Douces effrontées

    J’ai adoré ton article, et je vais aller voir ta vidéo dès que j’en aurais l’occasion ! Ce genre de sujets m’intéresse tellement. Je trouve aussi que l’ambition est mal vue dès qu’elle vient d’une femme. J’ai l’impression que la vision que les autres ont de moi change quand je parle de ce que j’aimerais faire après mes études. Comme si le mot « carriériste », comme tu le dis, était péjoratif; comme si le fait d’avoir de l’ambition transformait les femmes de façon négative, tandis qu’elle valorise les hommes.

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *