Avril : l’énorme challenge

En décembre dernier, lorsque j’ai brainstormé sur mes envies pour 2018, j’ai noté « écrire un livre ». J’ai été assez étonnée de me voir écrire ceci, car je traine un projet de roman depuis 7 ou 8 ans sans avoir jamais réussi à passer à la réalisation. En décembre, cette envie est revenue. Je me suis dit que ce n’était pas du tout une priorité et je l’ai classée tout en bas de mes objectifs de l’année. Et puis bien évidemment, je n’ai réalisé aucun des objectifs que je m’étais fixée sur les premiers mois et j’ai rangé tous mes projets au placard. 

Il y’a quelques jours, alors que j’errais sur pinterest, je suis tombée sur un article parlant du NaNoWriMo. Je connaissais déjà le challenge NaNoWriMo qui consiste à se lancer le défi d’écrire 50 000 mots courant novembre. En cliquant sur cet article j’ai découvert qu’en plus du mois officiel, deux camps NaNo avaient lieu : l’un en avril, l’autre en juillet. Je me suis dit que ce devait être un signe et j’ai filé m’inscrire sur le site. Ce dimanche premier avril, alors qu’une partie d’entre vous se gavera de chocolat, je me retrouverai face à mon ordi pour écrire mes 1667 mots quotidiens. Je suis terrifiée à cette idée. 

Plus je lis les conseils de personnes ayant participé auparavant, plus je me dis que je suis mal barrée. Tous ont préparé leur synopsis, découpé l’histoire en scènes, créé des fiches de personnages et des plans des lieux. Ils ont des cahiers remplis de notes, des classeurs pour planifier leur histoire. J’ai une vague idée, 3 pages de notes et toujours aucun nom pour mes personnages. Je sais par contre qu’une fois que j’ai une idée de ce que je veux faire, je suis capable d’écrire plusieurs heures d’affilée. C’est généralement ce qu’il se passe pour mes articles :  je suis incapable de les planifier mais dès que je tiens une idée et que l’envie est là, je peux écrire un article de 1000 mots d’un coup. Cette idée me rassure un peu. 

Je crois qu’en fait, ce qui me fait le plus peur, c’est de me rendre compte de ma valeur. Je crois que j’ai aussi peur de me planter que de réussir. Je me rends compte que c’est le cas pour beaucoup de mes projets. Cette peur me paralyse. Durant le mois à venir, mon principal ennemi va donc être moi même. Je rêve d’écrire ce polar depuis des années, mais au moment de me lancer concrètement, je suis terrifiée. J’espère que la communauté NaNoWriMo va m’aider à dépasser cette peur et que mon envie de réussir ce défi va me booster. Je compte essayer de coupler cet objectif avec un de mes autres objectifs de décembre : faire des vidéos youtube (oui, j’ai une chaine youtube avec 0 abonnés). J’aimerai vloguer. Si vous avez envie de me suivre dans cette aventure, n’hésitez pas à me rejoindre sur instagram, j’y ferai régulièrement des points.

Et vous, vous avez des projets que vous n’arrivez pas à lancer à cause de la peur ?

Faites passer le message !

3 Comments on Avril : l’énorme challenge

  1. The Flonicles
    31 mars 2018 at 23 h 03 min (6 mois ago)

    Si ça peut te rassurer, j’ai réussi à boucler deux romans sans plans. Je nourris mes fiches perso au fil de l’écriture et je crée mon plan sur base de ce que j’ai déjà écrit. Quand j’ai une idée de départ, je ne sais pas quels seront les événements qui surviendront Lance-toi, et même si tu n’arrives pas à tenir le rythme du NaNo continue ton projet! Je suis mitigée quand à ce genre de truc, ceci dit si ça t’aide à te lancer tant mieux

    Répondre
  2. Pêche & Églantine
    1 avril 2018 at 6 h 42 min (6 mois ago)

    Oh quel beau projet !

    Je suis certaine qu’avec toute cette motivation et ta belle créativité tu vas réussir.
    Pense au bonheur et à la fierté que tu ressentiras lorsque tu poseras le point final de ton ouvrage, il n’y a rien de mieux pour être reboosté !

    Bisous <3
    Pêche

    Répondre
  3. Azylis
    1 avril 2018 at 20 h 33 min (6 mois ago)

    Il n’y a qu’en se lançant que tu sauras !
    Et puis qui ne tente rien n’a rien ! Au pire, tu auras essayé 😉

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






%d blogueurs aiment cette page :