Finances looking for happiness projet

2019 : Objectif 0 dette

J’en ai déjà parlé à de nombreuses reprises, ma gestion de l’argent a toujours été catastrophique. J’avais une grosse dette jusqu’à ce que je décide que j’en avais assez et que je me motive à changer. Cette année, j’ai choisi de faire de l’assainissement de ma situation financière une priorité. Et cela passe d’abord par rembourser intégralement mes dettes.

Disclaimer : Je vais parler d’argent concrètement. Je vais donner des sommes et raconter mes erreurs vis à vis de l’argent. Ce n’est en aucun cas pour me plaindre ou être jugée. Je veux juste pouvoir parler clairement de mes progrès et ne pas faire de l’argent un tabou. C’est ma réalité, ce n’est ni bon, ni mauvais, c’est juste la réalité, de manière objective.

 

Une fois ce disclaimer fait, je pense qu’il faut que je commence par l’histoire de ces dettes. J’ai été dépressive toute mon enfance. J’ai eu beaucoup de comportements addictifs, notamment vis à vis de la nourriture ou des achats. Lorsque j’ai pris mon indépendance, j’ai ces comportements se sont développés. Plus je déprimais, moins j’étais capable de travailler et plus je dépensais. Peu de revenus + beaucoup de dépenses = recette pour le désastre. Je n’ai pas la moindre idée de la manière dont on m’a accordé 2 prêts étudiants, ni de comment j’ai pu cacher la situation jusqu’à ce qu’elle en soit à ce point, mais toujours est-il que je me suis retrouvée à 26 ans avec une dépression soignée et 33 000 euros de dettes. Youpi.

Les années suivantes, j’ai essayé de reprendre une vie normale mais habiter sur Paris avec un petit salaire et 700 euros de remboursements mensuels en plus d’un loyer n’a pas aidé. Après 2 années de luttes, ma situation financière a empiré et des huissiers se sont mis à venir frapper à ma porte non stop. C’était également ma première année en freelance et mes revenus étaient complètement irréguliers. Mes parents ont du me dépanner d’une forte somme d’argent et rembourser un de mes prêts à ma place. C’est le moment où j’ai pris la décision de déménager sur Lille pour payer moins cher mon loyer.

Je me suis donc retrouvée seule sur Lille dans un appartement plus petit avec 17 700 euros de dettes diverses (prêts, emprunts à droite à gauche, factures non payées, etc etc…) et des revenus provenant principalement de Pole Emploi à hauteur de 900 euros par mois. C’est le moment où je me suis rendue compte qu’il fallait vraiment que je prenne les choses en main et que je me débarrasse de ces dettes qui plombaient mon budget.

Comment j’ai fait pour sortir de cette situation de dette ?

Ma première étape a été d’augmenter mes revenus. Même avec toute la bonne volonté du monde, il m’était impossible de payer 500 euros de loyer et 400 euros de prêt plus diverses factures tous les moins sur un budget de 900 euros. J’ai donc pris un boulot à côté de mes petites missions de freelance. J’ai commencé par distribuer des prospectus, fais des baby sitting et trouvé des petits boulots palpitants tels qu’hôtesse de caisse dans un parc d’attraction pour enfants (vous saviez-vous qu’on pouvait légalement travailler pendant 20 jours consécutifs 6h d’affilée dans la convention des parcs d’attraction? Moi non). J’ai également relancé tout mon réseau pour trouver des missions supplémentaires en freelance et petit à petit mes revenus ont augmenté. J’ai commencé par rembourser les factures en attente pour éviter d’avoir des frais puis j’ai enchainé sur les dettes personnelles auprès d’amis.

Dans le même laps de temps, j’ai également regardé mes dépenses à la loupe et fais les démarches nécessaires pour diminuer certains coûts. Je me suis ensuite penchée sur tout l’argent que j’avais laissé passé. J’avais de nombreux petits remboursements en attente que je n’avais pas réclamé. Pour certains organismes, c’étaient des sommes beaucoup plus hautes qui étaient cachée. EDF, par exemple, me réclamait par voie d’huissier 200 euros, alors qu’ils me devaient 800 euros et continuaient à me prélever des sommes sur un contrat fermé depuis 2 ans (la procédure est toujours en cours, ils sont plus prompts à réclamer de l’argent qu’à le rendre…).

Tout ceci m’a permis de rembourser les petites sommes afin de me concentrer sur mes 2 prêts principaux. Il me reste donc, 8 mois après la prise en main de mes finances, 10 944 euros à rembourser précisément. C’est beaucoup, mais c’est beaucoup mieux qu’avant. J’ai décidé que cette somme serai totalement remboursée en décembre 2019. Je veux commencer l’année 2020 sans aucune dette. J’ai eu beaucoup de mal à mettre en place un plan de remboursement car mes revenus sont irréguliers en tant que freelance. Aujourd’hui, ma comptabilité s’organise comme ceci :

  • Tout l’argent que je reçois à titre professionnel est placé sur un compte pro séparé.
  • Chaque mois, je vire sur mon compte personnel 1800 euros de « salaire ». Cela me permet de garder plusieurs mois d’avance dans ma trésorerie en cas de mois creux.
  • A la fin du mois, je vire ce qu’il reste sur un compte épargne pour repartir à 0.

Ce système me permet d’économiser assez peu car je paye entre 300 et 700 euros de billets de train pour aller travailler sur Paris en plus de mon loyer (700 euros par mois, électricité, assurance et nourriture comprise) et de mes 410 euros de remboursement de prêts. Mais petit à petit la somme grandit. Le gros avantage de ce système est que je garde de l’argent sur mon compte pro. Je ne compte pas cet argent dans mon budget mensuel et je n’ai donc pas envie de le dépenser.

Comment je compte procéder pour rembourser ma dette ?

Mon plan d’action pour mon objectif 0 dette est de tout d’abord rembourser le plus petit de mes prêts. Il me reste 1600 euros à payer dessus. Le rembourser rapidement me permettra d’économiser ensuite 160 euros de plus par mois sur mon compte épargne. Au vu de mes économies, je pense être en mesure de tout rembourser d’ici mai.

En décembre, il me restera 6844 euros restants sur mon dernier prêt. Je prévois d’avoir, sur mon compte épargne, environ 2000 euros (les 160 par mois économisés en remboursant le premier prêt et l’argent de mon anniversaire). J’espère également pouvoir compter sur le remboursement d’EDF et le paiement d’un client avec qui je suis en litige (depuis 6 mois. Génial) pour arriver à 4000 euros. Il me reste donc à augmenter mes revenus légèrement afin d’avoir le reste de la somme.

Entre temps, j’essaie de travailler sur mon rapport à l’argent (allez voir cette vidéo si vous ne l’avez pas encore vue) et je m’informe sur les différentes manières de gérer son argent. J’ai un niveau de très grand débutant à ce sujet mais je m’informe, je pose des questions, je lis des livres, je regarde des vidéos youtube de personnes qui sont passées par là. J’essaie de mettre en place un maximum de techniques pour économiser de manière plus efficace et surtout, je regarde mes comptes quotidiennement et je fais attention de l’endroit où mon argent part.

 

Et vous, que mettez-vous en place pour économiser ?

 

objectif 0 dette , dettes, prêt, comptabilité

Faites passer le message !

«

»

5 COMMENTS

  • AnnSo

    Hello !

    Je voulais te remercier pour cet article., d’avoir été si authentique, transparente, sans faux semblants.

    Tu es dans une situation que j’ai bien trop connu…

    2 périodes de chômage, le prise d’un appart en proche banlieue parisienne sans aucune préparation, le refus de baisser mon train de vie, les achats compulsifs pour compenser un mal être…

    Les lettres de relances, les menaces d’huissiers, j’ai connu. Je me suis retrouvée en conflit avec mon ancienne banque qui m’a poussé à la faillite personnelle en me prélevant 400€ de frais par mois qui m’a amené à un découvert de plus de 1200€. Autant te dire qu’un salaire ne servait absolument pas à rembourser.

    Aujourd’hui, ça va mieux. Je dois encore 7000€ à ma mère qui m’a beaucoup aidé, 160€ à mon ancienne banque avant de fermer mon compte et ne plus entendre parler d’eux et 2 prêts qui équivalent à 3000€. C’est énorme, j’en ai tout à fait conscience. Mais pour la première fois, j’ai l’impression d’avoir vraiment le contrôle.

    Le problème qui se pose, c’est qu’en regardant tout ce qui s’est passé, le poids des regrets est bien lourd. Je rêve de m’acheter un appart. Ben avec tout ce que j’ai dépensé, ça aurait pu être envisageable depuis bien longtemps. Quand je vois mes amis qui ont épargné, investi…

    Mais bon, c’est fait, c’est comme ça.

    Tout ça pour dire, que je te remercie d’avoir osé. Je me rends compte que je ne suis pas seule et rien que ça, ça rassure.

    Bon courage à toi, tu es sur la bonne voie. Et bravo pour cette belle discipline dont tu as fait preuve et qui te permet aujourd’hui de sortir la tête hors de l’eau.

    • Marion
      AUTHOR

      Je suis ravie que ça te parle ! J’ai beaucoup hésité à mettre les vraies sommes et à raconter ce que j’avais vécu par peur du jugement. Mais au final c’est l’envie de faire comprendre à ceux qui sont en train de vivre la même chose qu’ils ne sont pas seuls qui l’a emportée.
      J’essaie de tout mettre en place pour arriver à mon objectif et j’espère que tu trouveras également sur le blog des astuces qui pourront t’aider. Si tu ne l’as pas déjà vue, il y’a ma vidéo avec les exercices du livre Get rich, Lucky bitch ! disponible ici https://www.youtube.com/watch?v=3fp5_bhq2pM
      Ce livre m’a beaucoup aidé à casser certaines croyances limitantes sur l’argent et a avancer sur le chemin du 0 dette.

  • Sarah PEREIRA PINTO

    Coucou Marion ! Merci pour ton partage d’expérience, je trouve cela courageux et preuve de responsabilisation que de faire face et gérer la situation.
    Merci et bonne continuation à toi !

    Sarah

  • Maylis

    Super ton article Marion, merci de ton honnêteté. Je pense vraiment que ça peut aider plein de gens. Personnellement je n’ai plus de dettes (j’ai fini de remboursés mon emprunt étudiant de 24000 euros il y a 2 ans) mais j’ai du mal à vivre depuis que j’ai quitté Paris et mon CDI. Je dépense peu en matériel, mais pas mal en nourriture (manger sain et bio coûte cher, même sans viande) et en formation (je suis en reconversion donc transport pour Paris depuis le Pays basque plus cout de la formation sur 5 ans de plus de 10 000) et j’ai le chômage qui s’arrête bientôt. Pour l’instant mon activité de free-lance est un peu balbutiante (2 clients pour 3 jours par mois) et j’essaye de combler avec des baby-sittings et autres petits boulots. Je n’ai jamais eu de problèmes d’argent mais je suis assez inquiète pour l’avenir. J’essaie de dépenser le moins possible mais… Difficile de baisser autant mon train de vie. Surtout que j’adore les restaus, les sorties culturelles, faire plaisir à mes proches et les voyages… Et qu’on a qu’une vie ! Je vais suivre tes conseils de lectures et essayer de croire en moi pour gagner plus !

    • Marion
      AUTHOR

      Je comprends bien cette peur du futur quand on est indépendant. Si tu veux travailler sur ton mindset vis à vis de l’argent, tu peux faire quelques exercices qui sont dans cette vidéo là https://www.youtube.com/watch?v=3fp5_bhq2pM
      Le livre de Denise Duffield Thomas traite beaucoup de la peur de manquer d’argent qui du coup empêche d’avancer.

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *